Le cabinet



Le ministre des affaires étrangères assiste le chef de l’Etat dans sa conception de la diplomatie togolaise. Il met en pratique les différentes actions et orientations de la politique étrangère du pays et veille à la défense des intérêts de l’Etat et de ses ressortissants à l’étranger ainsi qu’à la cohérence de l’action internationale de l’Etat et de ses activités diplomatiques. A ce titre, il traite des questions politiques et de coopération avec les pays étrangers ou leurs représentants au Togo, ainsi qu’avec les organisations internationales et les organisations non-gouvernementales à caractère international.

Il négocie et signe les traités, conventions, accords, protocoles, de règlements internationaux et veille à leur ratification et à la transmission des instruments de ratification. Il assiste également les autres ministères et les organismes techniques dans la conclusion de négociations ou la signature d’accords.

C’est donc au sein du cabinet que sont prises les grandes décisions engageant l’avenir du pays dans ses rapports avec les Etats étrangers. Le cabinet assure le départ et l’arrivée de toutes les correspondances du ministre et dirige les différentes activités diplomatiques des services centraux et extérieurs du Ministère. Le ministre des affaires étrangères rend compte régulièrement au chef de l’Etat de la situation internationale relative aux évènements qui engagent les Etats.


Le cabinet du ministre comprend:
 
Le directeur de cabinet est le collaborateur direct du ministre. " Veille à l'exécution des directives du ministre et assure la gestion administrative du cabinet.
Il peut recevoir du ministre délégation de signature, par arrêté, pour des actes relevant des attributions du département.
          .           .
L'attaché de cabinet seconde le directeur de cabinet. Il traite le courrier du ministre et coordonne ses audiences en concertation avec la direction du protocole d'Etat.
Il exécute toutes autres missions à lui confiées par le ministre.

Les conseillers techniques sont chargés de donner au ministre, dans leur domaine de compétence respectif, leurs avis et propositions sur les dossiers qui leur sont confiés.
Ils sont habilités à transmettre les directives du ministre aux directeurs et aux chefs de services et à veiller à leur bonne exécution.

Le chef du secrétariat particulier est chargé de :
L’organisation et la gestion du secrétariat particulier du ministre;
La programmation des audiences du ministre. en relation avec l'attaché de cabinet et   la direction du protocole d'Etat;
L’exécution de toutes autres tâches à lui confiées par le ministre.Le chef du secrétariat particulier a rang de chef de division.