Aller au contenu principal

Session extraordinaire de la CEDEAO à Lomé

Publié le : 14 avr 2018
famille

‘Il importe que le fil du dialogue soit maintenu en Guinée-Bissau et avec la Guinée-Bissau. Les populations peuvent compter sur le CEDEAO qui continuera à promouvoir la stabilité’, a déclaré S.E.M. Gnassingbé, Président en exercice de l'organisation sous régionale.

Faure Gnassingbé, président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), a ouvert samedi à Lomé les travaux de la session extraordinaire de l’organisation régionale. 

 

La situation politique en Guinée Bissau domine les travaux.

 

‘Il importe que le fil du dialogue soit maintenu en Guinée-Bissau et avec la Guinée-Bissau. Les populations peuvent compter sur le Cédéao qui continuera à promouvoir la stabilité’, a déclaré M. Gnassingbé.

 

session ouverture

 

Le chef de l’Etat togolais a a prôné la discussion pour régler les différends.

 

‘Par le dialogue et par la négociation, les groupes et les Etats, tiendrons éloignés la violence et le radicalisme’, a-t-il dit.

 

Le leader togolais a conclu son intervention en soulignant que 'L’histoire de nos sociétés nous enseigne que la culture de la paix n’a que des avantages. Elle seule permet aux hommes de grandir et de prospérer, et aux communautés de s’établir durablement et de rayonner'.

 

Le président Faure Gnassingbé qui dirige actuellement l’organisation a réussi le tour de force de réunir la quasi totalité des chefs d’Etat membres de l’organisation régionale (15 pays).

 
 

Top